8 avril (cie)

Des écritures inédites sur le plateau, l’intime, l’imaginaire de l’acteur et des collaborations avec des artistes étrangers ont été jusqu’à présent le cœur des projets de 8 AVRIL. Avec la création de cette compagnie en 2015, THOMAS QUILLARDET (accompagné par Claire Guièze à la direction administrative pendant trois ans)a souhaité affirmer des lignes déjà esquissées dans des créations précédentes : la tentative de mettre sur scène nos enthousiasmes, nos déceptions, nos désirs, nos mutations. A partir de nouvelles écritures : Thomas Quillardet a écrit, traduit, adapté les premiers spectacles de 8 AVRIL.  En mai 2016, 8 AVRIL produit son premier spectacle Montagne, sur le paysage et la relation à l’autre à la Passerelle  – Scène Nationale de Gap, ce spectacle a ensuite été recréée dans une version japonaise au Japon au KIAC et à Tokyo en collaboration avec la compagnie Seinedan d’Oriza Hirata. En novembre 2016, Thomas Quillardet créé Où les cœurs s’éprennent, d’après les scénarios d’Eric Rohmer à la Scène Nationale de Saint Nazaire puis le spectacle est repris en 2017 au Théâtre de la Bastille et en tournée. Enfin pour la 71ème édition du Festival d’Avignon, 8 AVRIL a créé à la Chapelle des Pénitents Blancs Tristesse et joie dans la vie des girafes de Tiago Rodrigues, un spectacle tout public à partir de 10 ans. En 2019, 8 AVRIL s’engage dans la re-création d’un spectacle créé en 2013 : L’Histoire du Rock par Raphaële Bouchard. Ce spectacle assez léger et autonome sera l’occasion pour la compagnie de développer une « diffusion itinérante » dans des lieux qui ne sont pas des théâtres, pour aller au plus proche de publics spécifiques. Thomas Quillardet a créé en 2020 : L’Encyclopédie des Super-héros (en partenariat avec le Théâtre du Sartrouville – CDN) spectacle à partir de 9 ans et Ton père d’après le roman de Christophe Honoré Il prépare pour 2021 deux nouvelles pièces : L’arbre, le Maire et la Médiathèque, adaptation du scénario d’Eric Rohmer pour l’extérieur et Une Télévision française, dont il signera également le texte.