Ahamada Smis

Ahamada Smis a un chemin, une trace faite de musiques et de mots.

Appelons cela du slam, puisque c'est le label collé par l'air du temps. Le slameur marseillais mêle le hip-hop aux musiques du monde. Depuis 10 ans, il chemine et charge son baluchon de colporteur de mots. Les mots usés ne lui font pas peur : chacun d’eux offre sa part de sincérité. Alors oui, poésie, foi, rencontres, origines signifient quelque chose dans son histoire. Cet enfant des Comores débarqué à 11 ans, à Marseille, a toujours été poète. A l’heure où les rappeurs français jouaient les gangsters à l’américaine, lui, parlait colombe, douceur et gouttes d’eau. « Même en restant dans le hip-hop, je voulais réunir les publics. Aujourd'hui, le slam me le permet. »