Landscape Theatre / Théâtre de paysage

Carnets de rue

Le Voyage d'Orphée en Europe

De la boîte noire aux sites naturels, Bill Mitchell a tracé un parcours artistique singulier avec la compagnie Kneehigh en mettant en scène de nombreuses productions originales et remarquées, en Grande-Bretagne comme à l'étranger : en Cornouailles où il réside, à Chypre, Malte, en France... Poursuivant son intuition d'un théâtre à l'échelle du paysage, il crée en 2005, la compagnie WildWorks, véritable outil d'expérimentation et berceau du projet de Souterrain, production qui s'apparente au théâtre « Site specific » anglo-saxon. Basé sur le mythe d'Orphée et Eurydice, c'est un hymne à la joie de vivre qu'a voulu écrire le metteur en scène.
La commande faite à WildWorks par le réseau Fabriques in progress (PECA) arrive à point nommé, car il ouvre la possibilité de créer Souterrain en plusieurs lieux, en France et en Angleterre. Chacun des 7 sites a déterminé par sa particularité la représentation du fameux Monde du dessous : le parc du Bois-Petit et l'hôpital psychiatrique à Sotteville-lès-Rouen, un petit village près de Brighton, une école primaire à Hastings, un ancien grand magasin à Colchester, la citadelle historique d'Amiens, une Chartreuse du XVIe siècle aux abords d'un ancien coron à Gosnay, une mine de nickel abandonnée en Cornouailles. Le scénario se coule dans les paysages, s'enrichit des spécificités des partenaires, du lieu investi, des gens qui y vivent, de leur imaginaire et de leur quotidien... Le processus conduit par Bill Mitchell génère une nouvelle déclinaison du mythe d'Orphée, unique et universel.
Plus on est spécifique plus on est universel ?!
Dans cet ouvrage, Bill Mitchell évoque la genèse du Théâtre de paysage, sa passion pour les rencontres avec les différentes communautés locales, et celles qui se sont implantées au hasard des crises et des conflits mondiaux, qui forment notre paysage humain et culturel européen. Il explique le processus de création : un mythe universel, noyau dur de la narration, le genius loci, ou l'esprit du lieu investi qui fertilise le scénario, la collaboration entre professionnels et amateurs, la grammaire cinématographique du Landscape theatre, le public-caméra, le metteur en scène-monteur, la musique vivante, le travail plastique...

Landscape Theatre / Théâtre de paysage, collection CARNETS DE RUE, 2008, 120 p.  ISBN : 978-2-912877-84-0 / Prix public : 17,24 euros TTC