La quête de l'espace, une odyssée européenne / Mouvement

coédition 2011 Lieux publics, centre national de création/revue Mouvement, arts et politiques

En co-édition avec la revue Mouvement, Lieux publics publie chaque année en juin sa revue annuelle : l'édition 2011 est le premier de la collection à être réalisé avec IN SITU et donc le premier entièrement bilingue, français et anglais. 
 

Après Paul Ardenne en 2008, Bernard Stiegler en 2009 et Michel Lussault en 2010, c'est Robert Wilson, metteur en scène s'intéressant de plus en plus aux projets en espace ouvert, qui ouvre l'édition 2011 avec le grand entretien.
Les articles sont articulés autour de questions résolument européennes, dans un contexte de bouleversement géopolitique lié aux révolutions arabes, afin de faire écho à l'obtention par Lieux publics de l'aide de la Commission européenne pour son projet META.

« L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait.» Ces mots du ministre français Robert Schumann dans une déclaration de 1950, considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne, n'ont rien perdu de leur actualité. Cette idée de chantier permanent vaut naturellement pour l'Europe culturelle, car il ne suffit pas de se reposer sur les lauriers d'un patrimoine autour duquel les villes ont grandi.A l'aube du XXIe siècle, à l'échelle d'une Europe élargie et multiculturelle, comme à l'échelle de la cité, – cette invention européenne –, comment continuer à nourrir l'art du « vivre ensemble » ? La question de l'espace public est au coeur même de la démocratie (comme vient nous le rappeler le « printemps arabe » qui a éclos en Tunisie puis en Egypte). Le « vieux continent » a fait de la construction européenne l'horizon autant que l'outil de ce « vivre ensemble ». Alors que des fissures (la fragilité du « pacte de stabilité », la vigueur des courants nationalistes...) menacent ce chantier, des artistes-ouvriers de l'imaginaire s'engagent, partout en Europe, dans des projets qui se mettent à l'écoute des territoires et de ceux qui y vivent. Et leur font prendre, parfois, des chemins aléatoires, au fil du temps et des espaces, à l'instar de Robert Wilson, dont la parole ouvre ce cahier spécial entièrement bilingue coédité par Mouvement et Lieux publics.Une Europe en état de marche ? Oui. Une Europe IN SITU, pour reprendre le nom du réseau dont le nouveau programme 2011/2016 a reçu le soutien de la Commission européenne, et dont certaines oeuvres s'inscriront naturellement au sein de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la Culture.»
 

SOMMAIRE

  4 > Robert Wilson au fil des espaces — Entretien
  10 > Assez de ronds-points ! — Jean-Marc Adolphe
  16 > Dans la rumeur de l'espace public, et parfois dans ses turbulences — Julie Bordenave
  22 > Réveiller la ville — Pascaline Vallée
  26 > Les artistes et la figure de l'étranger en Europe : créations en résistance — Jean-Sébastien Steil
  32 > En Tunisie, une réappropriation esthétique et citoyenne — Aurélie Machghoul
  36 > Chantiers utopiques — Julie Bordenave
  38 > Après le commerce, l'art équitable ? - Fred Kahn
  44 > Lieux publics en 2011
  46 >Réseau IN SITU