CARE

Compagnie la ZankĂ 


Du 6 au 12 février Cité des arts de la rue Marseille

La ZankĂ |_@_|La ZankĂ 

Rituel de réparation collective

Après une résidence à Budapest, capitale hongroise réputée pour ses thermes, la Zankà fait escale à Marseille chez Lieux publics pour travailler sur CARE, « 40 Petites cérémonies pour réparer le monde l'humain et la bicyclette », une proposition au carrefour du soin, de la conférence et de la cérémonie. 

Le projet CARE explore le care dans sa dimension politique, éthique, philosophique : la générativité de la vulnérabilité, le climat du soin, la question cruciale des petites attentions. CARE c’est deux ans de rencontres avec des lieux de soins en Europe, des expériences partagées avec des personnes qui y travaillent, des performances contextualisées. L’univers déployé emprunte à la cosmogonie touarègue et au kiguchi japonais, fait l’apologie de l’échec et de la vie furtive et s’intéresse aux thérapies holistiques et aux origines des humeurs. 

Zineb Benzekri en synthésiste cosmique et Jérémy Morelle en danseur de corde psychologique seront les maîtres de cérémonie de cette réparation collective… et même s’ils sont bien certains de ne pas avoir inventé l’eau chaude, ce duo de guérisseurs-musiciens-poètes proposera de réaliser un acte acupunctural avec comme modeste ambition de contribuer à réparer l’humanité. 

De la philosophie ils garderont la curiosité et l’érudition, mais avec leurs mots et parfois même et/ou en plusieurs langues (voire en Toki Pona). Ce projet est lauréat du dispositif « écrire pour la rue » et accompagné par le réseau européen IN SITU dans le cadre du programme (UN)COMMON SPACES.