RÉSIDENCE /// Nuque Rouge

Kie Faire-Ailleurs


En résidence les 8 et 9 février 2021 Lieux publics, Cité des arts de la rue, Marseille

Création 2022

Lors de cette première résidence à Lieux public, la Kie Faire-Ailleurs débute sa collaboration avec l'artiste sonore Pascal Messaoudi en expérimentant différents dispositifs de diffusions du son, notamment à partir d'ondes radios. A l'aide de transistors, de haut-parleurs, de mégaphones, vois d'enregistreurs low-tech ils chercheront à multiplier les combinaisons pour expérimenter autour des matières ; qu'il s'agisse de textes, d'ambiances, de prises de son en direct, ou de musique.

Nuque Rouge, traduction littérale des rednecks, c’est un témoignage des derniers enchanteurs d’un monde post-moderne arrivant en bout de course.

C’est la promesse d’une forme alliant littérature, matière sonore, danse et mise en espace au beau milieu des machines à barbe à papa déglinguées, des poèmes de chiens, des stands pagano-ad-ventistes et des grands espaces estampillés Buffalo Grill, suivra la traque de ceux dont les liens ont cisaillés les nuques rougies.
 
Les feux s’étalent sur les champs, les baleines vomissent leurs 4h sous les rampes pétrolières et nous gardons au creux de la main une poi-gnée de confettis flétris. Alors, on se regarde dans le blanc des yeux : Que reste t-il à célébrer ? Puis la question se resserre dans la nuit dis-solue et dans un monde de cendres : Qu’y a-t-il à transmettre encore ?

Les Nuques Rouges,  comme la transposition d’une certaine mythologie américaine. L’esthétique nous ramène parfois à cette Amérique profonde (les camions huileux, le rock n’roll gras ou les aigles tatoués sur le bras), souvent brocardée par les médias qui mettent en avant l’éloignement du milieu urbain, voire l’inculture de ceux qui s’en saisissent. Cette frange continuerait à vivre dans ses contrées reculées avec, au mieux, du dédain ou, au pire, une haine farouche, pour le monde du « bon goût ».Création 2022

Les Nuques Rouges, à l’image des natifs amérindiens dans leurs réserves, constituent une tribu qui s’éteint à petit feu. La ruralité se transforme : les discothèques se vident, les réseaux sociaux remplacent les cafés, le monde agricole se paupérise renvoyant la jeunesse vers les villes.

Ce spectacle dansé et visuel sera avant tout une recherche, une sublimation de nos représentations. En décidant de s’ouvrir à nos sensibilités, Nuque Rouge témoignera de notre fragilité à parler d’un monde fracturé, sans cynisme, sans sarcasmes.