Avancée Immobile

Olivier Ratsi


vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre Friche la Belle de Mai Marseille

immersion visuelle

Avancée Immobile est une installation cinétique et sonore qui utilise la lumière diffuse, afin de créer un environnement immersif dans lequel le spectateur occupe une place centrale. Présentée dans un environnement obscur, baignée dans un brouillard artificiel, la pièce délimite un espace composé de cadres de grande taille suspendus par des câbles à hauteur d’homme et disposés les uns derrière les autres (entre 10 et 20 cadres). 

La lumière, en parcourant les cadres, se déploie sous une forme d’onde d’une extrémité à l’autre de l’espace. En simulant un mouvement, elle projette les ombres des cadres et des spectateurs dans l’espace, elle joue sur le phénomène de la persistance rétinienne. Le contraste du noir et du blanc génère des effets de transparence et d’opacité autour et à l’intérieur des cadres, provoquant ainsi une perte de perception de l’espace. 

Le spectateur est pris dans un jeu de va-et-vient d’apparition / disparition au cœur-même de ce dispositif immersif qui joue  rapport au temps et à l’espace, de ce qui est vu et de ce qui ne sera plus vu.

Avancée immobile succède à Negative Space, pièce créée à la Gaîté Lyrique en mars 2021. Pièce pour black box, Negative Space est issue d’un espace muséal. Avancée Immobile ambitionne, à l’instar de pièces précédentes de l’artiste, d’utiliser l’architecture environnante comme support. 

Cette oeuvre est un projet d’art lumière dont l’inspiration est issue d’un souvenir d’enfance nocturne. Au delà de sa génèse, c’est une sculpture animée dont l’obscurité est la matière première au même titre que son négatif, la lumière. Cette création, dans ses dimensions conceptuelles et physiques, est rendue possible par la stricte absence de la lumière du jour. 

C’est une succession d’arches, un tunnel, de préférence une architecture moderne ou contemporaine qui serait le meilleur écrin pour Avancée immobile. L’intention étant de détourner un espace fonctionnel au profit de l’univers de l’artiste.

La Biennale des Imaginaires Numériques, produite et organisée par CHRONIQUES amorce une nouvelle édition et se déroulera du 10 novembre 2022 au 22 janvier 2023 à Aix-en-Provence, Marseille et Avignon.

Lieux publics et CHRONIQUES ont lancé ensemble un nouvel appel à projet Création pour l’espace public. C’est l’artiste Olivier Ratsi qui sera mis à l’honneur, en coproduisant avec la plateforme son œuvre Avancée Immobile. 

Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre 

(horaires à venir)

Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille

Gratuit et tout public