NAJM - New artistic journeys in the Mediterranean

Aujourd’hui, beaucoup d’artistes et d’organisateurs désirent sortir de la boîte noire et des lieux d’expositions, de trouver ou retrouver une relation directe avec les habitants, les publics, avec l’espace public.

Ce « genre » artistique, au confluent des arts vivants et des arts visuels, se nourrit des questions contemporaines essentielles à la recherche d’un art de la relation, d’un art du contexte, d’un art du partage. Les désirs de coopération sont multiples et beaucoup d’initiatives existent et se développent. 

Basé à Marseille, Lieux publics, centre national et pôle européen de création des arts de la rue et de l’espace public, et après avoir créé le réseau IN SITU qui est devenu aujourd’hui une référence à l’échelle européenne, a souhaité initier un travail autour de la dimension méditerranéenne de l’art en espace public, et lance un premier laboratoire Pour un outil de coopération méditerranéen d’art en espace public.

Les obstacles sont très nombreux : diversité économique, financements publics ou privés, prise en compte de l’histoire coloniale, contextes sécuritaires, visas, effets du COVID, coût énergétique des mobilités… Comment être pertinent malgré (grâce à ?) tous ces obstacles ? L’échelle méditerranéenne est-elle pertinente pour aborder ces questions ? Quels types d’échanges et de coopérations sont à solidifier, promouvoir ou à inventer ? Comment penser une structuration durable dans un monde en constant bouleversement ?

Pour cela, nous avons souhaité une réflexion qui parte de la réalité et des projets des artistes, aille du singulier vers le global, s’imprègne du parcours et des intuitions de 12 artistes et des structures qui les soutiennent pour tenter de définir des objectifs, de nommer les freins et d’inventer des outils : appropriation de l’espace public par les artistes, approches différenciées de l’espace public, espace public comme lieu de contestation, stratégies de contournements, interstices, nouvelles pratiques, nouveaux modes de coopération méditerranéenne…

Les mardi 14 et mercredi 15 juin seront consacrés à la rencontre, à la découverte des univers et des contextes de chaque artiste et de chaque organisateur. Il va donner du temps aux artistes d’expliciter leurs démarches et d’explorer les différentes coopérations qui en découlent.

Le jeudi 16 juin sera l’occasion d’un échange ouvert sur les objectifs communs qui découlent des échanges des jours précédents, sur l’identification des multiples freins, et sur les outils à mettre en œuvre.

Ce premier laboratoire est soutenu tout particulièrement par la Région Sud, et suscite un intérêt de la part des autres soutiens du centre national, le Ministère de la Culture et la Ville de Marseille. Le Relais Culture Europe sera également présent à la journée du 16 juin.

Artistes : 

David Somlo, Hongrie

Nasseif Azmy, Égypte

Before Light, Grèce

Nassim Azarzar, Maroc 

Amer Kabbani, Espagne 

Zineb BenzekrI / LA ZANKA, France

Charbel Samuel Aoun, Liban 

Shady AbdelRahman, Égypte 

Yasmine ElMeleegy, Égypte

Nasri Sayegh, Liban

Elisabetta Consonni, Italie 

Partenaires : 

Artopolis / PLACCC Festival, Hongrie

D-Caf, Egypte

ECOC Elefsina, Grèce

États d’urgence d’instants poétiques, Maroc

FiraTàrrega, Espagne

Lieux publics, France

Kahraba/Hammana Artist House, Liban

Heba El Cheikh (ex-Mahatat), Égypte

Medrar, Égypte

Temporary Art Platform, Liban

Consortium composé de Pergine Festival, Sardegna Teatro, Zona K, BASE Milano / Indisciplinarte Terni, Italie