Accueil > Pierre Sauvageot, directeur artiste > Le Concert de public
 

Champs Harmoniques

Le concert dont vous êtes le héros
 
Le Concert de public
Le concert dont vous êtes le héros
  • « À force de jouer de la musique dans la rue, à force de rechercher les sons de la ville, à force de rugir les mobylettes et de sonner les cloches, à force de vouloir faire entendre ce que j’entends de la ville, à force de plonger sans cesse les auditeurs dans le bain sonore, j’éprouve, aujourd’hui, le désir de faire partager mon désir de faire jouer pour faire entendre, de retrouver l’étymologie du mot concert : agir dans un but commun.

    Alors je repars des sons de 1000 personnes rassemblées, du public qui va, par son propre plaisir, produire des univers sonores inouïs, avec la bouche et le corps, le sachet plastique du supermarché, le ballon qu’on gonfle, la casserole qu’on frappe, le téléphone qui sonne.

    Dans ce monde où une musique morte, omniprésente et tyrannique, m’est devenue inaudible, c’est cette formidable matière sonore, dirigée, accompagnée, malaxée, qui nourrit mon plaisir de faire entendre à toutes les oreilles une musique extraordinairement VIVANTE ».

    Pierre Sauvageot

    “Cacerolazos“ argentins, concerts de casseroles ou de sifflets, manifestations sonores, les citoyens utilisent les bruits quotidiens pour faire entendre leur voix. Cette matière sonore, dans sa richesse, sa simplicité et son pouvoir émotionnel, est l’objet même de notre création. Dans cette création, tout le monde est musicien, il n’y a pas de public passif. Les chefs d’orchestre dirigent par leurs gestes une œuvre interprétée par un millier d’ "exécutants” organisés en pupitres.

  • Voyage au centre de la matière musicale
    Échos, réverbérations, mises en boucles, les sons produits par les musiciens-auditeurs vont être immédiatement malaxés, transformés et organisés par un travail électroacoustique en temps réel, et rediffusés en octophonie, plongeant le public dans sa propre couleur sonore. Au-delà de la simple participation des spectateurs, il s’agit de faire partager notre plaisir de vivre la musique, de s’immerger dans la matière, et de faire découvrir l’écoute et la sensation de temps si particuliers aux musiciens en cours d’interprétation.

    Il n’y a rien de plus sérieux et de plus drôle que de mettre le public en concert
    D’abord, ca marche, le public joue le jeu, rentre dans l’orchestre et comprend à une vitesse incroyable les indications des chefs d’orchestre. En plus, le plaisir commun est extraordinaire. Et les possibilités sont immenses, nos premiers orchestres de public se sont frottés avec succès aux sons contemporains, aux couleurs symphoniques, aux rythmiques tropicales, aux obsessions technoïdes, aux explosions pyrotechniques…

    Pour résoudre le paradoxe du Concert de public (qu’est-ce qu’on entend en jouant soi-même ? qu’est-ce qu’on croit entendre, ou qu’on entend sans l’entendre ? Et la musique dans tout ca ?), la précision de l’écriture, musicale et scénique donne une réponse. Le concert n’est pas une suite de morceaux, mais une construction semblable à une symphonie avec son accord, son prélude, ses mouvements (adagio, largo, presto), son final. Et tous les éléments du spectacle (le traitement électroacoustique, la scénographie, les costumes, la mise en scène…) œuvrent vers une seule direction : favoriser l’écoute. 

  •  
En tournée
Distribution
  • Direction artistique : Pierre Sauvageot
    Chefs d’orchestre : Nadine Estève, Vincent Audat, Denis Cabacho
    Décorateur sonore : Nicolas Cante
    Equipage : Jany Jérémie, Valérie Bordedebat, Yendi Nammour...
    Régie générale : Hervé Bigey
    Informatique musicale : Alexandre Pax

    Coproduction Allegro Barbaro et Lieux publics, centre national de création pour l’espace public.
    Avec la complicité du Théâtre du Maillon, scène nationale de Strasbourg et de la Ferme de Font-Robert (Château-Arnoux).

    Le Concert de public a été créé tout au long de l’Année des 13 Lunes, présenté au festival Vivacité de Sotteville-lès-Rouen, aux Tombées de la Nuit de Rennes, aux Accroches-Cœurs d’Angers, aux 38ème Rugissants de Grenoble, et à la Fête des Lumières de Lyon. Depuis sa création, le Concert de Public a été présenté plus d’une centaine de fois en France et à l’étranger (Canada, Corée, Belgique, Angleterre, Autriche…). 

  • Créé en 2002 par Pierre Sauvageot, directeur de Lieux publics, le Concert de public existe grâce à l’équipe artistique d’Allegro Barbaro :

    - Vincent Audat, Denis Cabacho et Nadine Estève, chefs d’orchestre
    - Nicolas Cante, claviers
    - Jany Jérémie, mise en scène 

    Sans oublier l’apport de Serge de Laubier, compositeur, chercheur et musicien au sein des Studios Puce Muse.

  •  
 

A télécharger

revue de presse