Accueil > Pierre Sauvageot, directeur artiste > Champ harmonique
 

Champs Harmoniques

Marche symphonique pour instruments éoliens et public en mouvement
 
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, aux Envies-Rhônements, 2015 © Jean Roche
  • Champ harmonique, Pierre sauvageot, aux Envies-Rhônements 2015 © Jean Roche
  • Champ harmonique aux Envies-Rhônements, 2015 - pierre sauvageot © Jean Roche
  • Champ harmonique, de Pierre Sauvageot, aux Envies-Rhônements 2015 © Jean Roché
  • Champ harmonique aux Envies-Rhônements 2015, de Pierre Sauvageot © Jean Roche
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes, 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes, 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes, 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, les Goudes 2013 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, Martigues 2010 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, Martigues 2010 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, Martigues 2010 © Vincent Lucas
  • Champ harmonique, Pierre Sauvageot, Martigues 2010 © Vincent Lucas
 
Retrouver la simplicité de l'écoute,
Sortir des décibels et des Mégawatts,
Maîtriser la technologie au lieu de la subir,
Déguster le plaisir d'un parcours libre.
  • Le vent, cet air en mouvement, est un formidable compositeur. Dans un port, qui n'a pas écouté les mélodies brisées et les rythmiques chaloupées des drisses et des mousquetons ? Qui n'a pas siffloté avec le vent et ses harmoniques ?

    A Bali, les paysans utilisent des épouvantails éoliens musicaux qui changent de rythme suivant la force du vent. Partant de cette idée, Pierre Sauvageot a inventé une symphonie éolienne pour auditeurs-marcheurs et 500 instruments : violoncelles harmoniques, tambours vibreurs, moulins-glockenspiels, sifflets-bambous, hélices-sirènes, boîtes à musique giratoires, épouvantails balinais, tepees chromatiques, graals pentatoniques, arcs sonores, arbres à flûtes, cannes à pêche à la crotale…

    Composer, c’est choisir : la composition musicale de ce Champ harmonique est une maîtrise de l’assemblage, un dialogue entre la résonance, l’espace et les temporalités. Composer pour et avec l’espace. Ecouter les vents et apprendre à les comprendre. Créer une autre forme de rencontre entre le public et une oeuvre. Anticiper et organiser la vitesse de la marche, les temps de pause et d’écoute, les passages aveugles... 

    Dans « l’air du temps », sans électricité, sans ordinateur, Champ harmonique est une invitation à un voyage d’exception : un concert qui dépasse le spectacle, une expérience sensorielle inédite, un parcours au cœur de la musique.

    Parcours
    Champ harmonique est un parcours, avec son début, son milieu et sa fin.
    Le spectateur-auditeur traverse différentes couleurs sonores et musicales en plusieurs mouvements. Le public parcourt l’alphabet des vents, slalome entre les bambous-orgue, se pose sur des transats au milieu des harpes-violoncelles, suit la ligne des longues cordes, jusqu’à un final apothéose.

    Partition
    Champ harmonique est un projet de compositeur. Chaque Champ harmonique fait l’objet d’une partition spécifique combinant les instruments, le parcours et ses reliefs, le vent et ses aléatoires.

    Paysage
    Le paysage qui accueille Champ harmonique devient objet, sujet et support de la création. Il entre en résonance, il en écrit une poétique singulière. Mais le vent est capricieux et il impose ses territoires. Le choix du site est donc particulièrement important : terrains dégagés, en hauteur ou en bord de mer, loin des centres urbains mais toutefois accessibles au public…

    Philharmonique
    Les 500 instruments de Champ harmonique composent un véritable orchestre dans lequel on retrouve les différents pupitres des formations symphoniques : bois, vents, cordes, percussions... Cet ensemble donne du volume, de l’ampleur et de la résonance au spectacle.

  • Public
    Champ harmonique s’adresse à tous les publics, jeunes, adultes, familles, et sans jauge limitée. Les auditeurs s’y déplacent librement, fabriquant leur propre concert. Le succès des premières éditions a confirmé à quel point ce type de création était dans « l’air du temps ».

    Pleine lune
    Essentiellement diurne, Champ harmonique peut exceptionnellement être ouvert au public de nuit pour des « spéciales nocturnes » (souvent à l'occasion des nuits de pleine lune) agrémentées d'une programmation inédite.

    Passeurs
    Le Champ harmonique est habité par quelques personnages, les Éoliens. Performers, artisans paysagistes, ils arpentent et soulignent l’espace musical. Ils organisent des écoutes les yeux fermés, posent des images, capturent des histoires et restituent des sons. Les Éoliens peuvent être choisis parmi des artistes de la région mais ils ont traversé les vents du monde entier.

    Partage
    Un lieu d’accueil et de restauration à la fin du parcours offre au public un espace-temps d’échange et de convivialité, en retrait de la promenade-concert.

    Perspective
    Champ harmonique a vu le jour à Martigues en 2010, lors de l’Odyssée de Martigues où 10 000 personnes avaient trouvé le chemin de la pointe de Bonnieu. Il avait précédemment fait l’objet d’essais publics pendant le festival Oerol 2009, aux Pays-Bas, lieu de référence du Land-Art (et du Land-Act) européen. En 2011, il est allé se frotter aux vents alpins (Grenoble, Détours de Babel), britanniques à Ulverston (Combria), néerlandais (Oerol festival de Terschelling) et danois (festival Metropolis de Copenhague). En 2012, il a été présenté aux festivals La Strada de Graz (Autriche) et Inside Out de Portland (UK). La pénurie de vent n’étant guère probable, Champ harmonique continuera à galoper sur les ailes d’Eole en 2013 à Marseille, à Genk (Belgique) et à Helsinki (Finlande).

  •  
En tournée
  • Après sa création à Martigues en 2010, Champ harmonique a été présenté au festival Oerol sur l'île de Terschelling (NL), à Grenoble (FR), Copenhague (DK) et Ulverston (UK), à Graz (AT) au Festival La Strada, à Portland (UK) au Festival Inside Out Dorset, aux Goudes à Marseille en 2013 dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture...

    Champ harmonique est présenté aux Envies Rhônements du 30 juillet au 2 août 2015, au Marais du Vigueirat, Mas Thibert, Arles.

    À suivre...

  •  
 

A télécharger

La carte des sons

Champ harmonique, le livre

    /

    Entre mer et roches, usines et paquebots, algues et romarin, dix mille promeneurs-auditeurs ont expérimenté le Champ harmonique, une création du compositeur Pierre Sauvageot. Vincent Lucas, photographe, et Philippe Carrese, auteur, scénariste et réalisateur, posent leur regard singulier sur cette aventure extra-ordinaire : vingt-six photos pour suivre le fil musical et sensible d'un abécédaire des vents.

    48 pages, couverture cartonnée
    Prix public 10 €, disponible sur demande :
    communication@lieuxpublics.com

revue de presse